vendredi, 22 septembre, 2017

Le diesel est en train de tomber en panne dans de nombreuses régions du monde, y compris en Europe, où le carburant se vend au rabais pour l’essence qui a été le choix privilégié des acheteurs pendant des décennies. Actuellement, les constructeurs automobiles se tournent de plus en plus vers l’électrification pour améliorer l’efficacité plutôt que la technologie diesel, grâce à une combinaison de réglementations d’émissions plus strictes et aux retombées du scandale diesel du Groupe Volswagen. Et face à cette tendance, BWM veut faire de la résistance en lançant un nouveau moteur diesel.

Un moteur plus puissant

Ce tout dernier moteur fonctionnant grâce à la technologie diesel c’est le 3.0 litres quad-turbo inline-6 de BMW. Il vient d’être installé sur le M550d 2018. Le moteur déploie 394 chevaux et 560 lb-pi de couple. On a déjà vu une version de lancement de ce moteur dans le BMW 750d. Aucun de ces deux modèles n’est destiné à être vendu aux États-Unis.

Le moteur utilise deux turbos à haute pression. Cela pourrait sembler être trop élevé, mais selon BMW, cet arrangement permet de renforcer la pression rapide à faible régime. Par exemple, on peut déjà trouver un couple de 332 lb-pi à seulement 1000 tr/min. Et le pic de 560 lb-pi n’arrive que 1000 tours plus tard et est maintenu jusqu’à 3000 tr/min. La puissance de crête est générée à 4400 tr/min.

Dans le M550d xDrive, le moteur quad-turbo est couplé avec un système automatique à 8 rapports et à quatre roues motrices. Avec la version berline, vous atteindrez les 100 km/h en 4,4 secondes environ. Si vous optez pour le modèle wagon on passe à 4,6 secondes. La vitesse maximale est limitée à 250 km/h sur les deux modèles.

Un moteur plus écologique

BMW calcule l’économie de carburant à 39,9 mpg pour la berline et 37,9 mpg pour le wagon. Cependant, ceux-ci sont calculés sur le cycle européen qui est plus indulgent que les tests EPA. Les cotes de l’EPA montreraient probablement quelques mpg de moins pour chaque valeur ; en supposant que le moteur passerait les mêmes tests d’émissions de CO².

Lionel
Rédacteur en chef de BMW ACTU, je partage l'actualité du constructeur au quotidien.