Actualités

BMW pourrait quitter le Royaume-Uni

Crédits photo : Petr Kratochvil, Public Domain Pictures
153vues

Alors qu’en raison du Brexit le Royaume-Uni quittera l’Union européenne à partir du 29 mars prochain, on ne connaît pas grand-chose des relations qui existeront entre les deux parties. Inquiet à ce sujet, le constructeur munichois menace de quitter le pays si la situation n’est pas clarifiée… Vous pouvez en apprendre plus à ce propos en visionnant la vidéo ci-dessous :

Des conséquences qui pourraient être importantes

Un accord tarde à se dessiner entre l’Union européenne et le Royaume-Uni au sujet des relations qu’ils entretiendront après le Brexit. Pour rappel, il correspond à la décision qu’ont pris les Britanniques de quitter les instances européennes supranationales et sera effectif à partir du 29 mars 2019. Ian Robertson, un représentant du constructeur munichois, s’est donc exprimé sur cette situation, expliquant qu’un départ de l’entreprise allemande de Grande-Bretagne était envisagé. Il a même posé une sorte d’ultimatum, expliquant que si BMW n’avait pas de nouvelles dans les deux prochains mois, la société devrait envisager un plan de secours.

Ian Robertson, un représentant de BMW, s’est exprimé sur le sujet      Crédits photo : MB-one, Wikimedia Commons

Cependant, une telle décision ne serait pas sans conséquences. Si le constructeur allemand devrait revoir sa stratégie de production, certains pensent que ce serait surtout pour le Royaume-Uni que ce départ pourrait être catastrophique. BMW y emploie en effet plus de 8 000 personnes, principalement chargées de la conception des Rolls-Royce et des Mini, qui appartiennent tous deux au groupe munichois. En cas de départ, tous ces employés pourraient perdre leur emploi, à moins que les usines ne soient rachetées ou avant de le récupérer potentiellement grâce à l’essor des industries britanniques après le départ de constructeurs continentaux.

Le départ de BMW ne serait pas un cas isolé

Le constructeur bavarois ne serait donc pas le seul à quitter le Royaume-Uni en cas d’absence d’accord rapide avec l’Union européenne. Un grand nombre de banques étrangères et d’entreprises chinoises ont déjà annoncé leur départ du pays. Mais, outre BMW, la plus importante d’entre elles est sans doute Airbus, le géant de l’aviation. Face à cette situation, Theresa May, Premier ministre du Royaume-Uni, a déjà annoncé un accord particulier entre les deux parties, mais sans donner plus de détails à ce sujet.

Airbus serait aussi concerné par cet exode                  Crédits photo : Joao Carlos Medau, Wikimedia Commons

La rédaction
Les articles sur BMW communs à toute la rédaction.

Recevez les meilleurs articles par email chaque mardi et jeudi
+ +
Inline
Inline