dimanche, 23 juillet, 2017

BMW construit un certain nombre de modèles en Chine grâce à une coentreprise avec le constructeur local Brilliance. Les voitures ne sont vendues qu’en Chine à l’heure actuelle, mais cela pourrait changer lorsque BMW recevra un permis d’exportation de la part du gouvernement chinois.

Un projet en voie de finalisation

L’information a été confirmée sur Autmotive News par Olaf Kastner, le chef des opérations chinoises de BMW. Il a notamment déclaré qu’aucune décision concernant l’exportation de voitures en provenance de Chine n’a été faire puisque les deux usines de BMW, situées à Dadong et Tiexi, sont à pleine capacité pour répondre à la demande locale.

Les BMW construites en Chine incluent la berline de Série 1 chinoise, ainsi que la Série 3, la Série 5, la Série 2 Active Tourer et le modèle X1. L’année prochaine, BMW va également démarrer la production de la X3 en Chine.  En commençant par les exportations de la série 1, ce serait plus logique, car la voiture n’est construite nulle par ailleurs. Si elle est vendue aux États-Unis, par exemple, la voiture fournirait à BMW une concurrence et une alternative à l’Audi A3 et à la Mercedes-Benz CLA.

BWM veut concurrencer Volvo et General Motors

BMW prépare également une nouvelle usine au Mexique. Elle devrait commencer la production de la Série 3 en 2019. La plupart des voitures construites dans cette usine devraient être exportées vers les États-Unis.

En 2015, parmi les grands constructeurs automobiles, Volvo est devenu le premier à vendre une voiture chinoise aux États-Unis. Il s’agit de la Volvo S60 Inscription. Depuis, Volvo a également ajouté la S90 dans la liste des voitures fabriquées en Chine et vendues aux États-Unis. General Motors vend également le Buick Envision au pays de l’oncle Sam. D’ailleurs, le Connecticut CT6 Plug-In Hybrid est également originaire de Chine.

Lionel
Rédacteur en chef de BMW ACTU, je partage l'actualité du constructeur au quotidien.