Conseils

L’entretien de sa voiture, pas une mince affaire !

198vues

Une fois que votre voiture est achetée et qu’elle commence à être utilisée, il faut s’occuper d’un autre aspect du véhicule, quelque chose que les français ont souvent négligé. Pourtant, l’entretien d’une voiture aide fortement à réduire les possibles accidents en plus de lui donner un coup de jeune.

Évidemment l’entretien est différent selon les modèles de voiture, mais aujourd’hui celui-ci est le même pour les véhicules standard.

L’entretien de l’automobile c’est la vérification de l’état des différents sous-systèmes d’un véhicule (moteur, pneumatiques, freinage, échappement, éclairage, électricité, etc.) et le remplacement des pièces ou des liquides qui ne sont plus bons.
Pour les automobiles ayant plus de cinq ans, l’entretien peut constituer un coût important pour l’usager, et par contre les véhicules neufs demandent peu d’entretien (même si c’est toutefois nécessaire), c’est dû à l’amélioration de la qualité du matériel utilisé par les constructeurs automobiles. De plus il existe des garanties proposées pour cinq voire sept ans après l’achat du véhicule.

Il existe un entretien basique réalisable chez soi, et même si elles ne sont pas obligatoires, ces vérifications aident au maintien d’un bon niveau de performance et de sécurité.

Ainsi, une vérification quotidienne des clignotants et des phares est conseillée, pour ne pas se retrouver sans ces lumières sur la route. Sur une période de temps plus espacée le niveau des liquides doit être vérifié en plus des ampoules et un coup de chiffon devrait être passé sur les vitres et phares de la voiture. Finalement il ne faut pas négliger l’état des essuie-glaces, surtout le balai essuie glace arrière, souvent oublié. À des moments plus ponctuels la pression des pneus doit être contrôlée, surtout lors des changements soudains de température.

En fonction de l’état de la voiture et de son kilométrage il est nécessaire de réaliser quelques actions de nettoyage, comme par exemple l’huile de moteur à vidanger et à remplacer par une neuve, une fois par an au minimum. Le changement du filtre à huile est aussi possible lors de cette opération, et ceux du filtre à air et des bougies d’allumage sont préconisés.
Suivant le type d’utilisation du véhicule (ville, autoroute, zones poussiéreuses, parcours accidentés, etc.), les périodicités d’entretien peuvent varier de la moitié au double. Malgré cela le kit de distribution doit être remplacé tous les cinq ans et en fonction du kilométrage, et c’est à un garagiste professionnel de s’en occuper.
Même s’il paraît simple d’entretenir son véhicule soi-même, dès fois il est peut-être plus sage de l’emmener à un garage, en plus du contrôle technique habituel. Des outils spéciaux sont parfois nécessaires, et si c’est mal fait la voiture peut être moins sûre qu’auparavant.

Un autre avantage d’un véhicule bien entretenu, en plus de la sécurité et de l’esthétique, est le respect de l’environnement. Une voiture en bon état ne pollue pas autant qu’une voiture qui n’est pas fiable, et c’est un point essentiel pour notre planète.
Par ailleurs, un accident avec la voiture peut rendre nécessaire des interventions inattendues, effectuées par un garagiste qualifié. Il peut être question de réparations complexes de la carrosserie, voire du remplacement d’organes complets.
En Europe les garanties sont systématiquement d’un minimum de deux ans, mais les constructeurs en font souvent de plus de trois ans.

Il était dit au début de l’article que l’entretien était souvent le même pour les véhicules standard, mais ce n’est pas tout à fait le cas. L’électronique dans les véhicules se développe de plus en plus, et chaque constructeur dispose d’un niveau différent de capacités technologiques pour ses véhicules. Cette électronique pose quelques problèmes pour la maintenance ou la réparation de la voiture, et son entretien par un particulier est de plus en plus compliqué dû à son manque de connaissances sur cet aspect. Même pour les garagistes c’est difficile, leur métier était au départ purement mécanique et ils doivent passer à une nouvelle spécialisation de celui-ci vers de l’électromécanique, voire de l’informatique dans certains cas.

Le dernier fléau à mentionner pour le véhicule est celui de la contrefaçon de pièces. Une auto peut compter jusqu’à trente mille pièces, de la pièce la plus importante à la vis la moins grosse. Beaucoup de ces pièces peuvent faire l’objet de contrefaçon, et le mal se trouve dans la perte de sécurité du véhicule, quelque chose qui peut être dangereux pour l’utilisateur, ses passagers et les autres usagers de la route.
Il est donc important que chaque pièce provienne des usines du constructeur, car c’est le seul gage de qualité et de sécurité pour des pièces de rechange.

Enfin, car nous sommes sur un site dédié à la marque BMW, sachez qu’il est conseillé que l’entretien de ces véhicules soit fait avec des professionnels car il est souvent compliqué pour le particulier de s’en occuper sans endommager la voiture. Malgré tout il existe des tutoriels sur internet pour, par exemple, savoir comment changer les essuies glace sur BMW, ce qui peut vous rendre la tâche plus simple.

La rédaction
Les articles sur BMW communs à toute la rédaction.

Recevez les meilleurs articles par email chaque mardi et jeudi
+ +
Inline
Inline