Actualités

BMW, 2e constructeur premium mondial en 2017

BMW M2
BMW M2 - Crédit photo : BMW
543vues

Les statistiques actuelles ne permettent pas de départager définitivement les constructeurs premium. Cependant, les chiffres arrêtés au 30 novembre 2017 semblent sans appel. Le podium serait partagé entre – dans l’ordre – Mercedes, BMW et Audi. Ce classement aurait été difficile à imaginer il y a quelques années encore.

Bref rappel historique

La Bayerische Motoren Werke a très longtemps dominé sans partage le marché des voitures premium. La compagnie bavaroise a de fait occupé la première place sans discontinuité au début du XXIe siècle. Ce règne a perduré jusqu’en 2015 inclus. En 2014, le groupe Audi jouissait encore de la médaille d’argent, devant Mercedes-Benz. Mais c’était sans compter l’inventivité de la marque phare de Daimler. En effet, dès 2015, celle-ci doublait Audi pour passer à la deuxième place. Parallèlement à ses succès en F1, en grande partie dus au génie de Lewis Hamilton, Mercedes prenait la tête dès 2016.

À peine le palmarès 2016 connu, notre cher constructeur BMW annonçait vouloir relever le défi. Il s’agissait de mettre les bouchées doubles pour rattraper et dépasser Mercedes au plus vite. Dès 2017, d’ailleurs, si possible. Mais, en dépit d’efforts fructueux, Mercedes-Benz a tout de même réussi à creuser l’écart. Voyons les données économiques telles qu’elles ont été publiées.

Toujours la médaille d’argent pour BMW

Grâce à ses nouveaux modèles, BMW a augmenté le nombre de ses ventes mondiales. Du 1er janvier au 30 novembre de l’année passée, ce sont 1 892 365 BMW qui ont été vendues. Par rapport à 2016, la hausse est de 3,7 %. C’est donc un très bon point pour l’entreprise bavaroise. Mais, malheureusement pour elle, la concurrence est rude chez les constructeurs premium. C’est ainsi qu’au cours de la même année 2017 Mercedes a connu un bond de ses ventes de 10, 7 % ! Cela permet à la succursale de Daimler d’atteindre les 2 095 810 véhicules.

Conservant sa médaille de bronze, Audi réalise une véritable contre-performance. De fait, avec 1 699 550 transactions enregistrées en onze mois, le constructeur accuse une récession de 0,8 %. Il n’est pas dit que le rajeunissement de l’A6 et de l’A7 associé à la sortie du Q8 soit suffisant. Le duo de tête est donc nettement devant, le tout démontrant la supériorité de la « qualité allemande » sur le monde de l’automobile premium.

Mercedes Classe G de 2012
Le Mercedes-Benz G 500 actuel, ici à Stuttgart. Crédits photo : M 93, 7 août 2012, Wikimedia Commons.

BMW aura du fil à retordre en 2018 pour faire mieux que son concurrent Mercedes-Benz. Effectivement, ce dernier ne cesse de progresser en Chine, marché immense. Seul l’avenir nous dira si les BMW X5, Z4 et X3 nouvelle génération suffiront à inverser la tendance. Il faut dire qu’en face il y a le nouveau Classe G en attente, entre autres bijoux… Mais un autre atout des usines bavaroises pour 2018 sera l’intégration de HERE WeGo dans les équipements électroniques de série des véhicules construits.

Source :

Auto Plus

Philippe
3 est le chiffre parfait par excellence… Sans surprise, nous trouvons 3 lettres dans BMW !

Recevez les meilleurs articles par email chaque mardi et jeudi
+ +
Inline
Inline