Actualités

Hausse des ventes BMW en Allemagne pour janvier 2018 ?

La prime d'éco-mobilité (sous conditions) : 2 000 € pour une BMW, 1 000 pour une MINI. Source : MINI Béziers
228vues

Le chômage baisse dans de nombreux pays. De même, la consommation a bien repris, ainsi que divers marchés boursiers. La crise économique commencée en 2008 semble désormais appartenir au passé. Et les derniers chiffres de l’automobile en Allemagne vont dans ce sens. Ils confirmeraient le retour de la croissance.

Davantage de ventes en Allemagne

À peine l’année 2018 a-t-elle commencé que nous pouvons avoir de premières statistiques. Elles concernent notamment le marché automobile allemand pour le mois de janvier. Et les immatriculations ont littéralement bondi en 2018 ! Se montant à près de 270 000 véhicules, elles correspondent à une hausse avoisinant les 12 %. C’est du jamais vu au mois de janvier depuis une vingtaine d’années. En effet, après les dépenses de Noël et les achats à prix négocié en décembre (chiffre d’affaires oblige), le premier mois de l’année est généralement moribond dans le commerce en général. Mais il faut avouer que ces ventes de janvier sont pour beaucoup corrélées à des commandes faites le mois précédent…

Le siège de BMW en Allemagne, le 19 août 2006. Crédits photo : Softeis, Wikimedia Commons

C’est d’autant plus remarquable que Reuters annonçait le 6 décembre dernier des prévisions inverses, évoquant une possible récession de 2 % sur toute l’année 2018. Mais il faudra attendre le 31 décembre pour faire le bilan ! Bien sûr, cette croissance inattendue du marché en janvier ne profite pas qu’à BMW. Nous attendons donc des données affinées pour savoir qui des principaux constructeurs premium d’Allemagne aura le mieux tiré son épingle du jeu.

En tout cas, c’est une excellente nouvelle pour l’économie allemande et pour ses constructeurs. Cela s’est produit dans un contexte d’importantes revendications sociales, avec des grèves touchant différents groupes de l’automobile, comme BMW, Daimler et Volkswagen. Un grand syndicat industriel allemand réclame notamment une hausse des salaires des ouvriers et une réduction de leur temps de travail. Cela n’a pas empêché les actions de la Bayerische Motoren Werke d’avoir augmenté de 2,61 % entre le 1er janvier et le 6 février.

Le contexte général

L’année 2017 aura été plutôt bonne pour le marché automobile français. Mais ce constat n’est pas partagé par toutes les contrées voisines. En effet, les immatriculations sont en difficulté au Royaume-Uni, notamment à cause du Brexit. Cela a impacté négativement la production espagnole, où plusieurs constructeurs allemands sont présents. En 2017, l’Allemagne aura elle aussi subi un recul de sa production automobile intérieure, mais aussi en raison de fabrications délocalisées.

Quoi qu’il en soit, les chiffres de l’Allemagne pour janvier 2018 confirment les tendances déjà bien visibles en 2017. Par exemple, les motorisations diesel continuent d’être marginalisées. La baisse approche carrément les 17 % pour le mois dernier, soit presque un cinquième ! La médiatisation du Monkeygate quelques années après le Dieselgate devrait amplifier encore ce phénomène, outre l’entrée en vigueur de mesures gouvernementales dissuasives dans de nombreux États au 1er janvier.

Source :

Zone Bourse

Philippe

3 est le chiffre parfait par excellence… Sans surprise, nous trouvons 3 lettres dans BMW !


Recevez les meilleurs articles par email chaque mardi et jeudi
+ +
Inline
Inline