Actualités

Du nouveau pour les futures voitures autonomes BMW

Crédits photo : BMW, Wikimedia Commons
212vues

Alors que plusieurs concept-cars autonomes ont été présentés au salon de Genève 2018, BMW en a profité pour donner sa vision sur ce sujet. Voici ce que l’on peut en retenir.

Ne pas supprimer le volant et les pédales

C’est donc la principale annonce effectuée par Wieland Bruch, l’un des responsables du constructeur allemand. En effet, alors que de nombreux modèles pourraient en être dispensés, BMW refuse de proposer des voitures autonomes sans pédalier et sans volant. Son objectif serait plutôt de proposer des voitures autonomes pouvant être facilement et rapidement basculées en conduite manuelle.

BMW veut conserver les volants              Crédits photo : Numéro 1963, Wikimedia Commons

BMW devrait proposer sa première voiture autonome en 2021

Pour le constructeur munichois, il ne fait aucun doute que les voitures autonomes seront rapidement un passage obligé. La marque allemande ambitionne de proposer son premier modèle opérationnel en 2021. Il serait d’ailleurs baptisé i Next. Pour BMW, l’objectif est tout simplement de devenir le constructeur numéro un dans ce secteur. Pour cela, l’entreprise munichoise compte s’appuyer sur une très grande interactivité, mais surtout sur une sécurité sans faille et sur une politique de protection des données personnelles et de navigation de ses utilisateurs très rigoureuse. Les acheteurs potentiels risquent en effet de craindre que ces dernières ne soient pas assez protégées et puissent être piratées.

Les voitures autonomes commencent à être testées                     Crédits photo : Dllu, Wikimedia Commons

Une concurrence très féroce

Cependant, BMW devra faire face à une concurrence assez inédite. S’il faudra bien évidemment se mesurer aux autres constructeurs, notamment Mercedes, Volvo ou Tesla, qui sont bien positionnés, d’autres entreprises semblent s’intéresser fortement à ce marché. C’est par exemple le cas de Google. Le géant du web pourrait en effet s’inviter sur un secteur dans lequel le traitement de données sera au moins aussi important que la mécanique. Cette multinationale devra tout de même trouver un partenariat avec un constructeur automobile.

Le premier concept de la voiture autonome Google                  Crédits photo : Jean-Pierre Dalbéra, Flickr

La rédaction

Les articles sur BMW communs à toute la rédaction.


Recevez les meilleurs articles par email chaque mardi et jeudi
+ +
Inline
Inline