Actualités

BMW prend le contrôle de Parkmobile

Visuel de Parkmobile
252vues

La compétition est rude. Dans la course à l’hégémonie sur le segment automobile premium, le moindre détail peut faire la différence. Les motorisations sont de plus en plus sophistiquées, performantes et écologiques, mais les constructeurs ne lésinent pas pour autant sur le confort et les aides à la conduite. BMW le sait bien, d’où ses relations de plus en plus étroites avec Parkmobile.

Parkmobile : qu’est-ce donc ?

Parkmobile est tout simple une firme américaine spécialisée dans le développement et la fourniture de solutions digitales s’intéressant au stationnement. Son siège social européen est partagé entre la Belgique (Berchem) et la Hollande (Diemen/Amsterdam). Le centre d’Atlanta pilote 100 employés sur place pour 300 communes des USA équipées. Vous l’aurez sans mal deviné : Parkmobile fait avant tout référence aux notions de parking et de mobile.

Son modèle repose sur la connexion et les besoins des automobilistes du troisième millénaire. Voici une brève présentation de l’application développée par Parkmobile :

Début 2018, Parkmobile Benelux représente 5 millions de téléchargements de l’application dédiée, 14 000 avis laissés par des utilisateurs et 20 villes équipées après 16 ans d’expérience. L’entreprise est notamment présente au Royaume-Uni, aux Pays-Bas, en Allemagne, en Autriche, en France et en Suisse. Elle est parfois connue sous la marque « ParkNow » (siège français à Versailles). Vous croiserez également les filiales RingGo (Angleterre) et Park-Line. Ses principaux partenaires sont VISA, MasterCard, Samsung et… le groupe BMW (dont fait partie MINI) depuis 2014. La participation de ce dernier n’était jusqu’à ce jour que minoritaire.

En octobre 2017, la hiérarchie de Parkmobile a connu des remaniements. Marc de Vries en est devenu CEO, tandis que Peter Buchenrieder est devenu CCO au lieu de COO, ce dernier poste ayant été pris par Jules Blidje. La direction financière est restée entre les mains de Roald van Dijk. L’ancien président Marius Koerselman prend donc un peu de repos.

BMW envoie un signal

Le groupe BMW s’est intéressé dès 2014 à la société Parkmobile en y prenant une participation minoritaire. Il a profité de ce début d’année 2018 pour monter en puissance et prendre le contrôle de l’entreprise du numérique ayant pour objet de faciliter le stationnement. Le montant de la transaction n’est pas encore connu, mais ce devrait bientôt être le cas.

Les utilisateurs de Parkmobile peuvent payer leur place de parking via smartphone. C’est parfait pour ne pas perdre son temps ni risquer une amende. L’application dédiée permet en outre d’accéder à des parkings privés, ce qui est particulièrement précieux dans certaines villes très fréquentées où se garer ressemble à un parcours du combattant.

Logo de l’entreprise Parkmobile

Clairement, le but de la Bayerische Motoren Werke est d’offrir aux conducteurs de ses voitures le plus grand confort possible. Pour éviter les embouteillages et maximiser les performances des GPS, le système HERE est désormais proposé de série sur les véhicules BMW. Parkmobile devrait connaître le même sort, et ce peut-être également sur les MINI et Rolls-Royce. Mais seul l’avenir nous dira si ces éléments suffiront pour ravir à Mercedes-Benz la première place du segment premium !

Source :

Zone Bourse

Philippe
3 est le chiffre parfait par excellence… Sans surprise, nous trouvons 3 lettres dans BMW !

Recevez les meilleurs articles par email chaque mardi et jeudi
+ +
Inline
Inline