ActualitésVoitures

La production de la M550i est suspendue

Nouvelle usine verte BMW au Mexique
Nouvelle usine verte BMW au Mexique. Crédit photo : BMW
191vues

Indéniablement, BMW est l’une des plus grandes marques de voitures premium au monde. Mais cela ne met pas le groupe à l’abri des déconvenues et des imprévus. Les fans auront en l’espace de quelques jours appris la fin de la production du modèle M3 F80 dès mai 2018 et la suspension de celle des M550i.

Le cycle WLTP en cause

Les quatre lettres WLTP auront provoqué bien des remous dans l’univers automobile. Il s’agit de nouvelles normes concernant les rejets, émissions et consommations des moteurs, en vigueur depuis le 1er septembre de l’année dernière. C’est le « Worldwide (Harmonised) Light (Vehicle) Test Procedure ». Désormais, chaque nation est logée à la même enseigne.

BMW M3 G80 2020
BMW M3 G80 2020 – Crédit photo : BMW

Les tests WLTP remplacent les normes NEDC en Europe. Ils sont plus précis et drastiques. La température de départ des essais a été abaissée à 14 °C. Les temps d’arrêt ont été minimisés. La procédure est passée de 20 minutes à une demi-heure. De même, la vitesse moyenne a été augmentée de 12,6 km/h en s’appliquant sur une distance de 23 km au lieu de 11. Les vitesses de pointe passent de 121 à 131 km/h. Diverses autres mesures ont été prises. Le but est de faire en sorte que ces analyses soient un décalque d’une utilisation normale et quotidienne de la voiture. Inutile de dire que nombre de constructeurs ont croisé les doigts…

Des BMW trop polluantes ?

En raison de ses résultats WLTP, la BMW M3 F80 ne sera plus produite à compter de mai 2018. Cette nouvelle a été annoncée à la toute fin du mois dernier. Les nouvelles réglementations pour les moteurs thermiques à essence exigent l’adjonction dès juin 2018 d’un filtre à particules. Par conséquent, la Bayerische Motoren Werke a préféré se concentrer sur la préparation de ses M3 nouvelle sauce attendues pour 2020 au plus tard.

La berline M4 restera quant à elle un temps supplémentaire sur le marché. Ne parlons même pas de la nouvelle M5, dès l’origine conçue en fonction des tests WLTP. Mais la M550i n’aura pas cette chance. La plus prisée des M Performance doit la suspension de sa fabrication à son moteur V8 de 4,4 l. Il manque à ce dernier et ses 462 ch un filtre à particules conforme aux dernières normes. Cette belle berline ne fait donc pas partie des « 97 % » de modèles BMW adaptés aux nouvelles réglementations d’après le siège munichois.

Il ne s’agit pas encore de nostalgie, mais faisons un tour dans l’habitacle :

On espère que cette pause sera de courte durée et que la fabrication reprendra dès juin 2018, comme le prétendent déjà des rumeurs, avec l’ajout du filtre à particules devenu nécessaire.

Source :

Actu-Moteurs

Philippe

3 est le chiffre parfait par excellence… Sans surprise, nous trouvons 3 lettres dans BMW !


Recevez les meilleurs articles par email chaque mardi et jeudi
+ +
Inline
Inline