Actualités

BMW affiche son désaccord avec la politique automobile américaine

Source : Wikimedia Commons
103vues

Alors que Donald Trump, le président des États-Unis, a annoncé la possible mise en place d’une nouvelle taxe douanière sur les importations automobiles, BMW n’hésite pas à exprimer ses critiques sur cette réforme.

Une situation de plus en compliquée

Une enquête a été ouverte par Donald Trump et son équipe en mai dernier pour définir si les importations automobiles sont un danger pour la sécurité intérieure du pays et son résultat devrait être connu dans quelques semaines. Cependant, on peut imaginer que cette enquête fasse suite aux événements de ces dernières semaines, notamment la guerre des taxes entre Chinois et Américains. Cependant, si la solution la plus probable est l’instauration d’une taxe douanière sur les importations automobiles, elle risque de provoquer une nouvelle flambée des taxes et donc des prix.

BMW exprime son désaccord avec la politique de Donald Trump            Crédits photo : The White House, Wikimedia Commons

Une situation préoccupante pour BMW

Cette situation pourrait en effet poser un gros problème au constructeur munichois, dont l’une des plus grosses usines hors d’Allemagne se trouve en Caroline du Sud. En outre, cette dernière exporte environ 70 % de sa production, une grande partie de celle-ci étant destinée au marché chinois. Bien évidemment, l’instauration d’une telle taxe aux États-Unis pourrait entraîner des réactions au niveau international, notamment de la part de la Chine, qui a déjà répliqué à une précédente taxe en imposant les importations américaines. On peut également craindre une augmentation du prix des pièces de voiture détachées, et donc une hausse des coûts de production.

L’usine BMW en Caroline du Sud        Source : blog officiel BMW

Si la situation devait en arriver à ce point, le constructeur allemand a annoncé qu’il n’hésiterait pas à prendre les mesures qui s’imposent. Ce pourrait être une baisse de la production de l’usine de Caroline du Sud,et même, à terme, une fermeture définitive. Cette décision de Donald Trump pourrait donc avoir des conséquences importantes pour les citoyens américains, notamment un impact sur l’emploi avant que les firmes automobiles autochtones ne reprennent les parts de marché ainsi abandonnées.

Johan

Traducteur anglais-français et rédacteur web spécialisé sur l’automobile, je vais vous faire partager mon amour de l’automobile.


Recevez les meilleurs articles par email chaque mardi et jeudi
+ +
Inline
Inline