Actualités

BMW émet des doutes sur la conduite autonome

Crédits photo : NearEMPTiness, Wikimedia Commons
170vues

Il y a quelques jours, Ian Robertson, un des responsables de BMW, s’est exprimé sur la conduite autonome. Bien que le constructeur munichois ne cesse pas de s’investir sur ce domaine, Robertson ne croyait pas à un véhicule entièrement autonome.

Quelle réaction lors d’une collision inévitable ?

C’est en effet la principale question que soulève Ian Robertson. Dans le cas où un accident serait inévitable, quel choix ferait la voiture et qui chercherait-elle à épargner ? Il s’exprime même ironiquement en se demandant si le véhicule autonome devrait choisir la personne qu’elle devait percuter en fonction de son espérance de vie. De son côté, Mercedes s’était déjà exprimé sur le sujet en 2016, indiquant que, dans ce cas, ses occupants seraient protégés en priorité.

De nombreuses voitures autonomes sont actuellement testées sur les routes.     Crédits photo : Dllu, Wikimedia Commons

BMW voudrait que son bon bilan devienne parfait

Actuellement, plus de 40 véhicules autonomes BMW sont testés sur routes ouvertes. D’après Ian Robertson, sur des tracés de 1 000 kilomètres, les techniciens du constructeur allemand n’interviennent en moyenne que 3 fois, ce qui serait tout à fait honorable. Cependant, une étude de l’IIHS, l’organisme américain chargé des tests de sécurité routière, est beaucoup moins flatteuse sur le sujet, notamment sur la technologie d’aide au maintien dans la voie.

Les bâtiments de ce campus             Source : site officiel BMW

Pour Ian Robertson, il n’est pas possible de proposer une voiture totalement autonome et fiable, dans laquelle les passagers pourraient simplement s’installer à l’arrière et ne rien faire. Il serait même difficile au conducteur de pouvoir réagir et prendre la décision adéquate avec le peu de temps dont il disposerait en cas de dysfonctionnement de ce système. Pour lui, la solution serait donc de réserver ces véhicules à des zones dédiées, notamment à l’autoroute. Il estime d’ailleurs que cette dernière est sans doute le lieu le plus fiable, puisqu’il s’agit du type de route le plus sécurisé. Pour rappel, le constructeur allemand a comme objectif de devenir le numéro un de ce secteur et a déjà créé un campus dédié à cette technologie.

La rédaction
Les articles sur BMW communs à toute la rédaction.

Recevez les meilleurs articles par email chaque mardi et jeudi
+ +
Inline
Inline