Actualités

BMW investit 4 milliards de dollars pour prendre le contrôle de ses activités en Chine

Source : Pixabay. BMW investit d'importantes sommes d'argent en Chine.
101vues

BMW est en avance sur les autres constructeurs automobiles mondiaux en Chine. La compagnie allemande a annoncé qu’elle allait investir près de 4 milliards de dollars pour prendre le contrôle de ses activités dans le pays. Il s’agit du premier constructeur automobile international à annoncer ce type d’accord depuis que le gouvernement chinois a décidé d’assouplir les restrictions à la propriété au début de l’année.

Dans le cadre de la transaction avec son partenaire chinois, Brilliance China Automotive Holdings, BMW augmentera sa participation dans cette entreprise de 25 à 75 %. La transaction devrait être conclue en 2022, année où la Chine lèvera la restriction sur la propriété des activités de construction de voitures.

Une avancée majeure pour BMW

Cette décision renforcera considérablement l’implication de BMW sur le plus grand marché automobile du monde et contribuera à le protéger des perturbations causées par les conflits commerciaux et les tarifs douaniers.

Voici les détails de cet investissement important en anglais :

BMW a vendu 560 000 voitures en Chine l’an dernier, soit plus que les États-Unis et l’Allemagne réunis. Mais cette affaire est menacée depuis que Pékin a imposé de nouveaux droits de douane sur les véhicules américains en juillet, en représailles des taxes américaines sur les exportations chinoises, valant des dizaines de milliards de dollars. BMW a tenté de répercuter le coût de ces tarifs sur ses clients en Chine en augmentant les prix des SUV exportés des États-Unis, où se trouve son plus grand site de production.

Miser sur des véhicules propres

Le PDG de BMW, Harald Krueger, a déclaré qu’on entre dans une nouvelle ère. La Chine devient rapidement une base de développement et de production importante pour les voitures BMW à énergie nouvelle, a-t-il expliqué.

Dans le cadre de cet accord, BMW a annoncé qu’elle allait investir jusqu’à 3,5 milliards de dollars pour la construction de nouvelles installations et la modernisation des activités existantes à Shenyang. La production annuelle de véhicules verts devrait atteindre 650 000 unités d’ici le début de l’année 2020.

Source :

LocalNews8


Recevez les meilleurs articles par email chaque mardi et jeudi
+ +
Inline
Inline