ActualitésEssais

L’essai routier de la BMW M4 CS 2019

Source : Pixabay. Les essais de la BMW M4 CS.
199vues

Il y a de nombreuses années, la division M de BMW est devenue le porte-drapeau des voitures rapides et séduisantes, qui ont insufflé un peu de performance dérivée du sport automobile, trouvant un équilibre entre la réactivité que recherchent les amateurs de sport et le raffinement dont ils ont besoin au quotidien.

Les choses ont cependant évolué avec le temps et les modèles M se sont davantage tournés vers le confort, les fonctionnalités techniques et le style que vers la capacité dynamique pure et simple. Le modèle CS cherche a trouvé un meilleur compromis. Il apporte plus de puissance, d’adhérence et de design.

Le design du véhicule

Le CS s’inspire du GTS, mais celui-ci reste plus proche du modèle standard en termes d’esthétique générale. Pourtant, même si vous ne trouverez pas de grandes ailes ni de cages de couleur bonbon ici, il existe encore de nombreux indices visuels qui rendent ce modèle identifiable d’un coup d’œil.

Voici la présentation de ce véhicule :

Le capot bombé et arrondi du CS est emprunté au GTS. Il est fabriqué en plastique léger renforcé de fibres de carbone. De nouvelles roues font également partie du modèle. Le résultat est un M4 sobre pas comme le GTS.

Les caractéristiques techniques

Même si le M4 CS ne dispose pas du système d’injection d’eau du GTS, il a tout de même quelques fonctionnalités intéressantes. Le CS commence avec la version 3,0 litres du M4. Il intègre également des révisions du logiciel de gestion du moteur.

En ce qui concerne le groupe motopropulseur, la boîte de vitesse à double embrayage à sept rapports est la seule transmission proposée avec le CS. Comme avec le M4 standard, les tâches d’infodivertissement sont gérées par le système iDrive de BMW, équipé d’un écran 8,8 pouces permettant les entrées utilisateur à l’aide des boutons.

Laisser une réponse

Recevez les meilleurs articles par email chaque mardi et jeudi
+ +
Inline
Inline